Le salon SITEM ouvre ses portes à Paris du 10 au 12 janvier 2017

Le SITEM, Salon International des Musées, des lieux de culture et du tourisme, accueille tout type de public pour découvrir les services innovants proposés aux musées. C’est en tant que blogueuse mais aussi pour mon futur stage chez Art Graphique et Patrimoine, que je m’y rendrai. Présentation en quelques mots du salon.

presentationsalon

Le SITEM

Le SITEM est donc un salon rassemblant en majorité les professionnels du monde de la culture et du numérique. Créé par l’OCIM ( l’Office de Coopération et d’Information Muséales) la première fois, il est repris ensuite par Jean-François Grunfeld, président de Museumexperts. L’année dernière fut un grand tournant pour le salon puisqu’il a intégré des start-up parmi les exposants, a internationalisé les conférences et a fait le choix d’un lieu urbain. Il rassemble chaque année une multitude d’exposants, 152 en 2016 pour être plus précis. Ces derniers mettent en avant via un stand leurs services pour les lieux patrimoniaux, le tourisme et les musées. Ce sont également de nombreux visiteurs qui s’y pressent chaque année, presque 3000 l’année dernière.

Cette année, le SITEM reprendra place à la Cité de la mode et du design du 10 au 12 janvier. Nouveauté de cette 21 ème édition : le lancement de ecityhelp, un espace qui viendra enrichir les échanges et pratiques du SITEM.

 

C’est quoi le programme de cette année ?

1) Des conférences

Les conférences sont en libre accès, il faut juste s’inscrire. Les thèmes sont vraiment intéressants puisqu’ils touchent des problématiques actuelles comme le numérique, le salariat, la billetterie ou encore le tourisme. Voici les conférences que vous pourrez retrouver :

  • Le Grand Paris du renouveau de l’attractivité culturelle et touristique (10/01/2017)
  • Conservateurs-restaurateurs du patrimoine : le défi du salariat dans les institutions publiques (10/01/2017)
  • Conférence chantier – Musée de Cluny, Musée national du Moyen Age (10/01/2017)
  • Conférence chantier – Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent (10/01/2017)
  • Urbanité/hospitalité. Un nouveau tourisme culturel urbain (11/01/2017)
  • L’audiovisuel au cœur de la collecte et de la recherche : étude de cas MuCEM/INA (11/01/2017)
  • Le numérique, facteur de progrès, est-il vraiment sans danger pour les musées ? (11/01/2017)
  • La billetterie, outil stratégique d’un nouveau marketing muséal (12/01/2017)
  • Deux regards sur la Chine des musées (12/01/2017)
  • Culture et tourisme – La révolution culturelle des hôtels (12/01/2017)
  • Le Manoir des livres de Michel Butor : valorisation du patrimoine littéraire et attractivité territoriale (12/01/2017)

 

2) Des ateliers

Plusieurs ateliers sont disponibles pour présenter en comité plus restreint qu’une conférence des projets ou des démonstrations auprès du public.

  • Atelier Cultival, avec la Philharmonie de Paris. Gestion de la Relation Client (GRC) : actions concrètes avant, pendant et après la visite. (10/01/2017)
  • Atelier MyExpo, avec la New York State Historical Association. Emergence d’un nouveau besoin : vers une régie autonome des collections. (10/01/2017)
  • Atelier Nomination, avec le MUCEM. Nouveaux partenariats et mécénat : Les clés du développement des musées. Atelier Décalog, avec le Musée des Tissus et des Arts (10/01/2017)
  • Décoratifs de Lyon. L’ouverture des collections sur l’internet attire de nouveaux publics. (10/01/2017)
  • Atelier Furet Company, avec le Musée de la Grande Guerre de Meaux, la Mairie de Paris, Pierre & Vacances. Boom des innovations : quelle médiation pour quels objectifs ? Panorama et facteurs clés de succès. (10/01/2017)
  • Atelier Vizua 3D, avec le Musée du quai Branly – Jacques Chirac. Anatomie des chefs d’oeuvre, Cloud, impression 3D et Réalité Mixte. (10/01/2017)
  • Atelier Artips, avec le Centre des Monuments Nationaux. Les nouveaux langages culturels. (11/01/2017)
  • Atelier Atelier Nature, avec le Château de Couches en Bourgogne du sud. Gamification et réalité augmentée, effet de mode ou réelle nouveauté ? (11/01/2017)
  • Atelier GECE, co-organisé avec Universcience. Le musée de demain : musée hybride ? (11/01/2017)
  • Atelier Polygon Group, avec la BnF et la Cité des Sciences et de l’Industrie. Comment réagir après un dégât des eaux dans une bibliothèque, un musée ou une salle d’archive? (11/01/2017)
  • Atelier Wezit, avec le musée du quai Branly Jacques Chirac. Jeu transmedia et open innovation : une nouvelle médiation collaborative (11/01/2017)
  • Atelier Goppion, Ecole Polytechnique de Milan. Intelligent Display Case ou la vitrine intelligente. (12/01/2017)
  • Atelier 44 Screens, avec le Château de Beaugency. Les visites augmentées : cas de Beaugency, projet en neuf langues qui mixe réalité augmentée, réalité virtuelle. (12/01/2017)
  • Atelier Axiell ALM – Mobydoc, avec la Ville d’Angers et la Ville de Toulouse. Outil de gestion des collections et projets de mise en ligne : études de cas avec Micromusée et l’OPAC Web. (12/01/2017)
  • Atelier Art Graphique & Patrimoine, avec le Musée Lorrain – Palais des Ducs de Lorraine de Nancy. La numérisation 3D d’oeuvres d’art : un dispositif scientifique au service d’un nouveau parcours de médiation du musée. (12/01/2017)

 

3) Des rencontres

Il est possible de rencontrer les exposants présents au salon sous forme d’entretiens. ar exemple, en m’inscrivant j’ai choisi d’en rencontrer certains afin de discuter sur de leur projet et pourquoi pas de les raconter sur mon blog.

Voir la liste des exposants 

 

Comment s’inscrire ?

5832ceb649322_me-sitem2017-picto-badge-385x315-161109Pour s’inscrire en tant que visiteur au SITEM, il suffit de demander un badge en ligne en complétant un formulaire. Il est possible d’y indiquer les conférences et les ateliers qui nous intéressent ainsi que les exposants que l’on souhaite rencontrer. Le badge est ensuite délivré sous format PDF.

Plus d’informations sur le site Internet

 

Mon avis

Je vous le dirai plus clairement après ma future visite au salon la semaine prochaine. En tout cas il s’agit d’une bonne initiative pour que plusieurs acteurs susceptibles de travailler ensemble se rencontrent. Conférences, ateliers, rencontres rythment cet événement de trois jours où professionnels du numérique et institutions muséales se rencontrent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s